jeudi 6 avril 2017

2e lecture de Petit Pays de Gaël Faye [Prix audiolib]

Pour la première fois depuis que je participe au prix Audiolib, la sélection comporte un roman que j’ai déjà lu en version papier.
Vous trouverez donc mon billet sur Petit Pays par ici, un billet très enthousiaste pour un premier roman vraiment réussi, même si, pour moi, il manquait un petit quelque chose pour en faire un roman parfait (mais c’est bien, cela permet de lire encore mieux quand il publiera le suivant).

Je relis peu les romans déjà lus, mis à part quelques classiques dont je ne me souviens plus.
Pour le reste, il y a tant à lire que l’attrait de la nouveauté surpasse tout (et surtout la taille de ma PAL m’appelle vers d’autres horizons).
Mais cela m’intéressait de voir comment Gaël Faye lisait son propre texte.
J’ai l’impression que ce n’est pas si facile de mettre son texte en voix, même si c’est son propre texte et qu’on l’entend dans sa tête.
C’est un métier de lire et de faire entendre et c’est très bien comme ça.
Il me semble toutefois que le cas de Gaël Faye est un peu différent car il est chanteur et est donc censé se débrouiller bien mieux que d’autres auteurs qui m’avaient laissé de marbre.
Et pourtant, je suis un peu restée en retrait, je l’avoue.
Mais je ne suis pas sûre que cela soit entièrement dû à la lecture de l’auteur.

Le texte reste le texte et si vous ne l’avez pas lu, vous serez sans doute bien plus réceptif que moi qui me suis concentrée davantage sur la voix de l’auteur.
Et cette concentration a fait que j’ai eu l’impression qu’il mettait du temps à entrer dans sa lecture.
Il est très en retrait au début du roman, très neutre, et puis le ton se pose au fur et à mesure et c’est plus agréable ensuite.
J’ai aussi regretté l’absence de distinction entre les pages en italique et les pages du récit qui sont au début du texte.
Dans le roman « papier », on voit bien la séparation et certaines de ces pages en italique qui parlent d’exil, de déracinement, de banlieue et d’intégration impossible m’avaient parues très belles.
Dans la version audio, elles passent un peu inaperçues et le ton monocorde de l’auteur qui lit n'a pas vraiment accroché mon oreille.
C’est dommage.

A l’inverse, j’ai été beaucoup plus réceptive aux scènes où la violence est sous-jacente.
Il y a dans ce roman un racisme latent entre blancs et noirs et entre noirs qui irrigue le roman dans toutes ses pages.
La fin est inéluctable, même si on voudrait y voir un petit havre de paix où peuvent vivre les blancs en bonne harmonie avec les noirs.
Il n’y a pas d’harmonie.
Les communautés s’entrechoquent en permanence dans un mélange qui ne veut pas se faire.
Cette deuxième lecture dont je connais l'issue a exacerbée cet aspect. 

En bref, je crois que mon ressenti tient beaucoup au fait que je l’ai déjà lu.
Du coup, il n’y a plus le charme de la nouveauté.
Pour le reste, c’est toujours un très beau roman, touchant et tragique, avec des images très fortes qui ne peuvent que rester en mémoire.
Gaël Faye se met doucement dans la peau de ce petit garçon, et c’est sans doute ce que ferait un narrateur qui se souvient de son passé.
Ne manquez pas également l’entretien à la fin de l’enregistrement.
C’est toujours très instructif. 

Et si vous voulez lire des avis plus enthousiastes sur cette version audio, n'hésitez pas à aller voir du côté de mes collègues du prix. 



http://www.audiolib.fr/prix-audiolib






4 commentaires:

  1. Non, toujours pas en ce qui me concerne :D :D

    RépondreEffacer
  2. Je ne l'ai ni lu, ni écouté, mais je l'ai vu hier soir en tant que chanteur et il m'a complètement bluffée. Un condensé d'énergie, de chaleur humaine, de gentillesse, il chante bien, il danse bien, il s'exprime avec aisance ... bref je suis sous le charme et pourtant ce n'est pas mon genre de musique.

    RépondreEffacer
  3. Je ne suis pas du tout livres audio, j'ai besoin du support visuel, mais ce roman me tente beaucoup. Sinon, un petit tag t'attend chez moi ce matin, si le coeur t'en dit. ;) Bonne journée !

    RépondreEffacer
  4. Tu es le deuxième avis mitigé que je lis sur cette écoute. Je me contenterai donc de la version papier.

    RépondreEffacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...